Charte du superviseur ADREL

Au cours du cursus de formation à l’ADREL, il est demandé :

  • 70h de supervision pour obtenir le titre d’analyste,
  • 40h de supervision supplémentaires pour obtenir le titre de psycho-analyste.

En outre, les élèves ayant obtenu le Certificat d’Aptitude à la Pratique du REL (CAPREL) s’engagent à se faire superviser dès qu’ils suivent un patient.

Le cadre de la supervision ADREL / EREL

Le cadre de la supervision à l’ADREL est défini par le code de déontologie de l’ADREL et de la FF2P.

La séance de supervision définie par l’ADREL/EREL comprend à la fois une approche didactique et une approche clinique, soit :

  • le cadre thérapeutique,
  • la méthode du REL,
  • la relation supervisé – patient.

Modalités pratiques de la supervision organisée par l’ADREL / EREL

  • La supervision est organisée pour les élèves en cours de formation et pour les thérapeutes qui ont des cas et/ou des REL à présenter, et qui en font la demande.
  • Le choix du groupe de supervision et du superviseur appartient à l’élève.
  • A partir du moment où un élève a intégré un groupe de supervision, il s’engage moralement dans le respect de la régularité des séances de supervision. En cas d’impossibilité, sauf cas de force majeure, le supervisé s’engage à prévenir le superviseur au moins 48 heures à l’avance, sinon la séance de supervision sera due.
  • Les groupes de supervision sont limités à 8 personnes.
  • Les superviseurs de groupe définissent les dates de supervision au moins 3 mois à l’avance, et pour l’année.
  • Le tarif des heures de supervision agréée par l’ADREL / EREL est fixé par le superviseur. Le prix maximal est fixé à 25 euros l’heure pour les supervisions de groupe et à 90 euros l’heure pour la supervision individuelle.

Obligation du superviseur agréé par l’ADREL / EREL

Le superviseur établit une feuille de présence mentionnant la date et la durée de la séance et la fait émarger pour les supervisions de groupe. Il la signe lui-même.

Chaque année, il remet au supervisé un récapitulatif reprenant l’ensemble des supervisions individuelles et en groupe de l’année, et en adresse une copie à l’ADREL.

Ce document annuel mentionne :

  • L’identification du superviseur, nom et adresse du cabinet, n° de SIRET.
  • Les dates de supervision, le nombre d’heures.
  • Le total des heures de supervision effectuées dans l’année.
  • Le document est daté et signé.