La Fonction Paternelle en REL

PREAMBULE
Ce module vous permettra de comprendre le processus relatif à la fonction paternelle qui est avant tout imaginaire et symbolique. La castration est symbolique puisqu’il s’agit de la perte symbolique du phallus c’est-à-dire d’un objet imaginaire (imaginé par l’enfant).
En outre, les avatars de la fonction paternelle sont nombreux.
Ils peuvent concerner la mère fusionnelle qui empêche l’enfant de rencontrer le père. Le père lui-même par son « absence », le couple qui ne « s’aime plus ou s’aime moins », etc. Ce module vous permettra d’approfondir les processus psychiques en cause et interpréter, analyser et échanger autour de séances de cas concrets et ainsi expérimenter les trajectoires des cures et la position thérapeutique spécifiques face à de tels patients.

INTERVENANTS: Florence et Gérard Taquoi (psycho-analyste en REL).

PRE-REQUIS
Ce module s’adresse 1) à l’ensemble des adhérents de l’ADREL 2) au élèves de 2nde années de l’EREL ayant déjà suivi les modules Freud et Jung 3) et à toute personne ayant des connaissances en psychologie de l’enfant, etc.

OBJETCTIF
La fonction paternelle se construit dans la petite enfance, souvent avant que l’enfant soit en mesure de parler. Les avatars de la fonction paternelle conduisent à des perturbations voire à l’impossibilité d’élaborer la fonction symbolique et le langage. Ce module vise à mieux comprendre les mécanismes et à identifier et repérer les symboles rencontrés lorsque l’établissement de cette fonction est perturbé.

DESCRIPTION
Nous aborderons dans un 1ier temps le développement de la fonction paternelle quand tout se passe bien. Nous verrons :

  • Comment le « père imaginaire », peut être perçu et imaginé par l’enfant. Comment les absences de la mère et ses désirs pour le père introduisent un doute dans l’économie du désir de l’enfant et questionne la fusion, la dyade mère-enfant.
  • Comment le désir d’objet de l’enfant (la mère) se trouve confronté à la rivalité avec ce « père imaginaire », imaginé intrusif et privateur.
  • Comment le manque est introduit et pose question à l’enfant « qui a l’objet (phallique) convoité ?
  • Comment l’enfant, devenant actif (manipulant les objets) et parlant, tout en jouant, met en scène et tente de maitriser « l’absence » de la mère par l’action (responsable) et les mots.
  • Comment alors apparait chez l’enfant, le symbolique et « le nom du père » qui traduisent le renoncement à l’objet originaire de son désir (la mère) et attestent l’acceptation de sa propre castration ainsi que la reconnaissance du « père symbolique » (castrateur).

Dans un second temps, nous aborderons les avatars de l’établissement de cette fonction paternelle et décrirons entre autre les avatars conduisant à l’apparition , les structures psychiques perverses, obsessionnelles et hystériques.

Nous illustrerons et discuterons au fil de l’eau et à l’aide de REL ;

  • Les représentations, les symboles rendant compte des avatars de cette problématique,
  • La dynamique d’intégration de la fonction paternelle,

Si vous disposez de tels cas, vous pourrez aussi nous en faire part et ils feront l’objet d’un échange.


Prochaines dates : 19 & 20 mars 2016
Lieu : Forum 104 Paris
Tarif : 250€ (+45€ de cotisation pour les non-adhérents)

Bulletin d’inscription : FC-Fonction Paternelle en REL