LA SUPERVISION

PREAMBULE

La supervision est une expérience de transmission d’un savoir clinique et théorique, qui est une initiation durant laquelle un psychothérapeute ou psychanalyste expérimenté transmet à un autre moins expérimenté un « savoir être » et un « savoir-faire » constitutif du moi de l’analyste.

Sur les points suivants :

  • Sa manière de vivre son identité d’analyste (enthousiasme, fierté, humilité, ouverture).
  • Sa manière de vivre la relation avec ses patients  (disponibilité, empathie).
  • Sa manière de vivre la relation avec ses pairs,( morts ou vivants).
  • Sa manière de vivre sa relation avec les idées, concepts généraux en psychanalyse, et  ceux particuliers au R.E.L (approfondissement des connaissances théoriques, apprendre à lire et sentir le monde symbolique et sa grammaire, repérer les problématiques et les messages inscrits dans le langage symbolique).
  • Sa manière de vivre son sentiment (la fonction sentiment sert à l’évaluation globale d’une situation selon CG Jung), elle permet entre autre d’évaluer les croyances.
  • Sa manière de vivre sa créativité et sa liberté de penser dans le cadre des séances.
  • Sa manière de vivre sa relation avec son propre inconscient, son ressentit intuitif. (art de s’en servir).

CADRE ETHIQUE de la SUPERVISION

  • La déontologie : le superviseur est dans l’obligation d’assumer ses responsabilités compte tenu des conditions particulières de confiance et de dépendance qui caractérisent la relation de travail en supervision. Il y a abus de cette relation à partir du moment où le superviseur manque à son devoir et à sa responsabilité envers le supervisé pour satisfaire son intérêt personnel que ce soit sur le plan sexuel, émotionnel, social ou économique.
  • Règles de confidentialité.
  • Comprendre sans juger et supporter de ne pas comprendre.
  • Proposer sans imposer, ou faire preuve de discernement dans ses interventions pour laisser émerger la créativité du supervisé.
  • Favoriser les repérages des zones d’ombre.

L‘ADREL, propose la supervision en groupe et en individuel, où les élèves (qui ont commencé à pratiquer) et les professionnels sont invités à déposer les questionnements, les difficultés, rencontrées au cours de leur pratique du REL.

DUREE

La supervision de l’ADREL / EREL est fixée à 70 heures minimum, pour l’obtention du certificat d’Analyste en REL. (Dont 68 heures incompressibles en supervision de groupe).

Les groupes de supervision sont ouverts à tous les anciens praticiens et psycho-analystes en REL. Le stagiaire choisi le groupe auquel il désire participer.

TARIFS

- en groupe : 1/2 journée (4h – 70 €), 1 journée (6h – 90 €)
- en individuel avec superviseur agréé par l’ADREL / EREL : 60 € /heure

Charte de la supervision et du superviseur de groupe et en individuel ADREL / EREL

Calendrier: calendrier 2017 supervisions en groupe
Contact : Superviseurs individuels