Des facteurs de guérison psychique identifiés par les neurosciences et d’autres approches

TAQUOI

Résumé de l’intervention de Gérard Taquoi au Forum du GRETT 2016

« La conscience dans tous ses états ; entre sciences, thérapies, et chemins d’éveil » – Table ronde “Sciences, conscience et processus de guérison”

« Des facteurs de guérison psychique identifiés par les neurosciences et d’autres approches »

La réharmonisation psychique est possible grâce à l’empathie du thérapeute, au cadre thérapeutique, aux neurones miroirs, à la plasticité cérébrale et à des réseaux neuronaux identifiés. La neuroplasticité « adaptative positive » induit une évolution psychique lorsqu’un vécu nouveau est proposé. La création de neurones et de connections remodèlent et modifient l’équilibre et la dynamique du fonctionnement cérébral. Grâce à l’expérience, l’apprentissage de nouvelles pensées, émotions, sensations, sentiments… de nouvelles possibilités concurrencent les processus répétitifs qui fonctionnaient en boucle. Cette neuroplasticité opère par « tâtonnement ». La réharmonisation se fait aussi par les réseaux dits « en mode par défaut », qui construisent et adaptent la mémoire autobiographique et l’identité de l’individu : il y aurait remodelage des cartes des aires émotionnelles. Ce faisant, une nouvelle adaptation voire « guérison » est possible. Un affranchissement du déterminisme génétique (épigénétique) personnel peut aussi avoir lieu. Ces processus constitueraient le substrat du processus d’individuation et de réalisation de soi-même introduit par C.G. Jung.

Gérard Taquoi, Docteur en Médecine, psychanalyste Jungien et psycho-analyste en Rêve Eveillé Libre. Superviseur en rêve éveillé libre. Vice-Président de l’ADREL (Association pour le Développement du Rêve Eveillé Libre)

Murmure

Murmure

  Avec des vers...l'effet que produit l'approche quantique de REL...   Murmure.   Le murmure ne reconnaît pas le haut mur, Il gémit parfois, rit aussi, il susurre, Sans...

lire plus
X