En cas de dépression…

TRETIAKOFF

En cas de dépression…

Vous connaissez, peut-être, ces recommandations lorsque vous prenez l’avion : « En cas de dépressurisation (de dépression) de la cabine, un masque à oxygène tombera automatiquement à votre portée. Tirez sur le masque pour libérer l’oxygène. Placez-le sur votre visage. Une fois votre masque ajusté, (et seulement à ce moment-là), il vous vous est possible d’aider d’autres personnes… »

Dépression : D’E pression, une personnalité (E) qui cherche à sortir d’elle-même (D) mais en est empêchée par la pression de circonstances extérieures. La dépression signe un blocage dans l’expression de soi et de la nouveauté que l’on porte en gestation au fond de son cœur. Également, « dépressif », D’E près si F, la personne se rapproche de son feu intérieur, de quelque chose d’essentiel pour elle, mais a le sentiment de ne pas encore pouvoir l’atteindre (si près du feu). La dépression sera, alors, un processus initiatique de passage du E vers le F, le retournement de la personne vers le feu intérieur de son âme ( Luc BIGÉ).

Après cette lecture, peut-être que ce moment de vie empreint de tristesse, de culpabilité, d’un sentiment (du senti qui ment) de dévalorisation, et tourné vers un passé dans lequel nous nous  sentons coincés, prendra une autre couleur, une couleur à inventer…

Ce que nous croyons perdu, un territoire, un amour, un rêve, une image de soi, une réputation, une famille, de l’air, de l’espace…demande à être réactualisé. Ce conflit intérieur qui consomme notre énergie de vie demande à être regardé, comme les consignes de l’hôtesse dans l’avion ,alors que nous détournons le regard en pensant, ou en espérant, ne pas être concernés.

Nous détournons le regard car il y a toujours quelque chose ou quelqu’un qui nous semble plus important que nous-même. Les autres d’abord…parfois avec l’espoir secret qu’ils nous en seront reconnaissants…bref la définition du sacrifice volontaire…pour la gloire !

J’ai une autre proposition : LES AUTRES D’ACCORD , MAIS MOI D’ABORD !

Ce n’est pas de l’égoïsme , c’est de l’intelligence de vie. Si vous ne commencez pas par vous-même, ce que vous donnez s’appelle du chantage affectif, certainement pas de l’amour.

Cette dualité à l’intérieur de nous qui nous fait croire que nous c’est du vide, nous invite à rencontrer le plein de nous, à découvrir nos potentiels, à prendre conscience de notre valeur intrinsèque. Il y a de l’or en chacun d’entre nous. La dépression a un message :  « revenez dans le mouvement de votre vie ! ».

Revenir dans notre vie nécessite beaucoup d’énergie et l’accompagnant est la personne avec laquelle il est possible de passer de l’entropie, le désordre à l’intérieur de nous, à la cohérence entre nos pensées, notre ressenti et notre agir. L’accompagnant AQ-REL® se met à la disposition du transfert d’informations qui crée la vie en transformant le chaos.

La dépression invite à modifier la relation à soi-même avant tout. Nous ne pouvons rayonner qu’à partir de notre centre et cette énergie qui émane du plus profond de nous est disponible, en attente de notre réveil. Notre (r)évolution est notre oxygène !

Nadjejda Tretiakoff

Video liée à l’article sur aq-rel.com

X